Classement Wikio

  • Wikio - Top des blogs

avril 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

« And the winner is : Joe Biden | Accueil | Cette semaine... un peu d'humour »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

akli

Quand Pierre Kanuty actualise Max Weber...

Je me souviens encore de l'Express en 2004 ou Hollande etait "l'homme de l'annee", ca rejoint un peu ton "Et si c'etait lui" potentiel sauf que c'est vraiment arrive et que c'est arrive bien trop prematurement.

Ensuite Hollande a tout gâche. Or on ne gere pas le PS comme Hollande l'a gerer depuis 2002 et surtout depuis juin 2004, c'est a dire comme il avait gere l'UNEF de Sciences-Pô : en divisant les groupes politiques et en opposant entre eux les personnalites qui lui faisaient de l'ombre.

En politique, le talent ne consiste pas a faire sortir le vice des concurrents mais a mettre ses qualites (et encourager les autres a faire de même) au service d'un collectif pour atteindre un objectif.

Qu'on arrête effectivement d'employer le terme "presidentiable" a tout va.
Pour le reste, c'est a dire la suite, je me refuse a predire qui sera le nouveau joujou des medias : la seule certitude, c'est que quelque soit le travail de fond et la sante du PS, les medias copains avec la mafia des Hauts de Seine ont tout interêt a (re)faire mousser le ou la moins capable et on sait tous les deux que Pierre Moscovici n'est pas le dernier de la classe.

(Desole pour les eventuelles fautes d'orthographe et les accents non presents, j'utilise un QWERTY depuis le Chili...)

romain blachier

excellente analyse.Et je suis d'accord avec toi:le fait de devenir premier secrétaire est en soi incitateur à se présenter ou même tout simplement à être considéré comme présidentiable.C'est aussi un moyen pour quelqu'un, y compris qui s'en défendrait, de le devenir!

chouka

Tout à fait.

Donc éventuellement Moscovici se trouverait face à un dilemne, sa parole contre son destin...

D'où sa proposition, d'un premier secrétaire qui deviendrait premier ministre, après l'élection de Dominique Strauss-Kahn.

chouka

D'une certaine manière on a déjà assisté à un petit retournement de veste avec Delanoë, qui affirmait qu'il se porterait candidat à la tête du PS s'il sentait que c'était utile, et qu'une large majorité se formait derrière lui.
Ces conditions n'ont pas été totalement remplies, mais il faut bien suivre le planning...

clara

Je suis d'accord avec cette analyse et je ne vois pas pourquoi d'ailleurs il faudrait cacher son ambition.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad

Devenir Fan