Classement Wikio

  • Wikio - Top des blogs

novembre 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

« Tropiques amers : mi mangé cochon !! | Accueil | Comme un 29 mai... »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Eric

Il y a une ambiguité à parler d'une victoire idéologique, d'une victoire des "valeurs" de la droite.

Vous-mêmes vous écrivez "Enfin et surtout, la victoire de la droite est idéologique et culturelle car avec une telle majorité, rassemblée sur une telle offre politique : conservatrice, ultralibérale, autoritaire et parfois réactionnaire, la "droite décomplexée" a achevé de ringardiser la gauche aux yeux de l'opinion. Elle peut donc, ayant desserré l'étau moral de la gauche, tout se permettre."

C'est-à-dire que les "valeurs" qui ont triomphé n'en sont pas. Ce sont des anti valeurs, celles de la réaction, du conservatisme.
L'Histoire nous dira exactement où situer l'événement que constitue la victoire électorale de Nicolas Sarkozy.
A mon avis, l'événement auquel elle s'apparente le plus est la victoire de Giscard en 1974. Victoire d'une droite "moderne" et en même temps bugrement conservatrice.

Mais vous faites bien de dire que Nicolas Sarkozy renoue un fil qui vient de la Nouvelle droite. Et je me suis toujours demandé pourquoi, contrairement à ses amis (mais les connaissait-il a cette époque) Devedjian et autres, Nicolas Sarkozy n'a pas fait partie du groupe Occident? Cela éclairerait sans doute son parcours futur.

Pierre Kanuty

La victoire de 1974 était celle d'une droite qui, ne se revendiquant pas comme telle, voulait aussi prendre en compte le fait que la société avait bougé. On était dans l'après Mai 68 et la tentative de Chaban de fonder une "nouvelle société" n'avait échoué que parce que certains dinosaures de la droite avaient sabordé cette initiative. En 1974, Giscard prétend donc incarner le renouveau par sa jeunesse et aussi parce que le PC fait "encore" repoussoir.

C'est un libéralisme social relativement salutaire (loi Veil), timide sur le plan économique. On verra très vite que la droite reste la droite.

Si Sarkozy n'a pas milité à l'extrême droite c'est d'abord son âge. Il a dix ans de moins que la génération Occident. Il n'a pas des origines ouvrières comme Madelin ou un problème identitaire à résoudre comme Devedjian. Il aurait pu jouer la carte de fils d'immigré ayant fuit le communisme. Mais probablement que son parcours ne l'a pas conduit à rencontrer de jeunes facistes qui lui faisaient envie. Surtout, il y a été pris en main très tôt par Pasqua. D'ailleurs, les jeunes qui voulaient s'engager radicalement en politique tout en étant gaullistes étaient repérés par le SAC qui les envoyait à l'UNI.

Belgo3.0

je te remercie de toutes ces infos.
Ca va m'aider à élaborer ma réflexion sur le sarkozysme.

AS
Pierre le Belge de Lille

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad

Devenir Fan