Classement Wikio

  • Wikio - Top des blogs

avril 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

« Rencontre avec Chevènement | Accueil | James Brown is dead, but his Soul is still alive !!! »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

poussin

tu as bien raison!mais imagine si frêche et sevran avaient été des femmes...on pourrait même pas gueuler.

stefbac

La question n'est pas simple.

Je condamne les propos de Frêche ainsi que ceux qui essaient de différencier les citoyens suivant leurs couleurs ou leurs religions ou leurs origines.

Pourtant, en tant que blanc descendant d'une longue lignée de paysans qui louaient leur force de travail à la journée, je ne me sens aucunement responsable de l'esclavagisme ou de la colonisation, ni avoir envers les descendants des esclaves une quelconque envie de repentance ou sentiment de culpabilité.

Je ne veux pas minimiser l'esclavage et le deni d'humanité dont ont souffert ces personnes, ni être sourd à la douleur que portent aujourd'hui leurs héritiers ou descendants, mais rendre l'homme blanc responsable unique de l'esclavage est un terrible raccourci.

D'abord par l'expression "homme blanc" : de qui parle-t'on? A titre perso, mes ancêtres n'avaient guère de droits, travaillaient juste pour survivre et n'ont jamais de près ou de loin bénéficié d'une quelconque manne venue de l'esclavage.

Ensuite, l'esclavage n'est pas un fait ou plus exactement un méfait exclusivement blanc. Je ne veux pas minimiser la responsabilité des "blancs" mais il y a eu au moins une certaine collaboration active de la part de certains peuples "noirs".

Je suis d'accord avec vous pour imposer la réalité métissée de la société. Que c'est un long combat. Mais, je crois qu'il faudra qu'il ne tombe pas dans l'affectif ou le passionnel, ni dans la caricature en omettant certains faits (à peine abordés dans mon précédent paragraphe).

En relisant, je me dis que le communautarisme gagne. C'est catho contre musulman, blanc contre noir, hétéro contre gays... bref, on "s'étasunise" et le débat politique aussi qui n'est plus gauche-droite, dominants-dominés, etc... Et que même quelqu'un qui ne se sent membre d'aucune communauté particulière, si ce n'est la communauté Française, est poussé sur ce terrain là....

Sylvain

Pierre, tu dis "Un Français catholique blanc et gaulois n'a pas de mémoire blessée. Il n'a pas la même conscience de son humanité qu'une personne dont l'identité constitue à un moment où à un autre un frein".

Excuse moi de ne pas être noir puisque c'est de ça dont il s'agit et donc de ne pas être à la hauteur véritable de l'humanité qu'il faut possèder. Excuse moi donc d'être d'un sentiment d'humanité inférieur.

berna

Il n'est pas demandé aux "blancs" de se repentir, mais d'écrire entièrement et avec justesse l'histoire de l'esclavage et de l'inclure dans l'histoire de France. Cette histoire ne comporte pas qu'une brève page, mais tient une large place dans notre histoire humaine commune. Elargir dans les écoles, lycées etc.... l'histoire créole, en autre, de l'esclavage, à l'abolition et la naissance de la culture créole. Permettre aux antillais d'exister comme les bretons, les auvergnats etc... et nos ancètres les esclaves et non nos ancètres les gaulois. etc.etc....
Cette idée a été reprise par une professeur d'histoire française d'origine africaine. Et je peux vous dire que ses élèves de cultures différentes se sont sentis "vivants" !!! Comme il est important le travail d'africamaat pour réécrire la VRAIE HISTOIRE AFRICAINE et repousser cette aliénation ridicule imposée par les occidentaux.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad

Devenir Fan