Classement Wikio

  • Wikio - Top des blogs

avril 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

« Episode 16 - DSK s'impose | Accueil | Episode 18 - Je suis blanc »

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Julien

c'est clair qu'Arnaud a (encore) perdu une occaz de se taire.

La Mutu ça aurait été carrément étroit vu qu'il n'y a pas pas que les parisiens qui vont venir, toute l'IDF va se presser au zénith

46000 adhérents : on va être serrés

loulette

OUI, Et les Français ont montré dans le passé qu'ils préféraient toujours l'original à la copie et au jeu du "plus populiste que moi tu meurs", on sait qui est le meilleur !C'est dangereux de flirter avec ces idées, surtout pour faire "du chiffre". Je préfère être minoritaire sur des idées qui me sont chères que majoritaire sur des effets de manche électoralistes !

Pek

48 000 adhérents socialistes en IDF ? C'est pas le chiffre que Fabius donnait pour les primodélinquants ?

Mathilde

Surtout que Dominique il y était pas au gouvernement en 2002, il a choisi de ne pas rester à son poste ministériel puisque mis en cause par la Justice, ce à quoi SR a eu ce message de soutien vraiment élégant "les politiques sont là pour servir et pas pour se servir". Sauf que lui a eu un non lieu et elle qui a mise en examen et a été condamnée pendant qu'elle était en poste n'a pas eu un moment de questionnement sur le fait de rester ou pas. On pourrait demander à Arnaud si les électeurs n'ont pas envie de condamner ce genre d'attitudes!

Julien

Carton plein hier soir

alors que certains contrôlent les médias et l'appareil, on voit bien qui les militants préfèrent !

loulette

C’était fantastique : DSK a été exceptionnel : conviction, ambition, aisance, il s’est montré de loin le plus solide, le plus à l’aise, le meilleur, le seul à pouvoir rivaliser avec Sarkozy, sur le fond comme sur la forme ! IL n’y a pas photo, en vrai. Ca m’a frappée par rapport aux retranscriptions par media interposés.

Ségolène et Laurent divisent, DSK rassemble ! Voilà l’enseignement du zénith hier. Les militants, contrairement aux journalistes, ne s’y sont pas trompés. SR a été copieusement sifflée, c’est vrai. Fabius un peu aussi, DSk quasiment pas, sauf à une reprise mais il a su, au lieu de se poser en victime, prendre le gars à partie (ne me siffle pas mon camarade ! Moi, je t’aime » ) et faire rire tout le monde en montrant son aisance. Il maîtrisait son sujet, improvisait, jouait avec la salle…un pro qui nous a rappelé pourquoi un jour, on s’est engagé en politique !

Bref. Il a su susciter adhésion, enthousiasme, et des applaudissements de partout.

SR est apparue consternante de fadeur, poussive, à ânonner des phrases toutes faites, ponctuées de ses slogans favoris, bien peu convaincue de ce qu’elle disait. Elle assénait des banalités …elle était en permanence dans le constat, partagé, mais à aucun moment elle ne proposait des solutions, des perspectives. De la salle, on entendait « OK mais on fait comment ? « , « Des solutions ? » « des propositions »…Sa seule référence politique à la gauche : Mitterrand a inauguré le zénith ! La belle affaire. Les éclats de rire ont fusé à plusieurs reprises tant à certains moment elle s’est montrée ridicule (je pèse mes mots), montant comme modèle des talents des banlieues des chanteurs comme Faudel (ça a pas loupé, ça fusait de partout : il vote Sarkozy !), ou encore en reprenant le slogan de Laurence Parisot du MEDEF « la démocratie c’est comme l’amour ». Elle manque de carrure, de hauteur de vue, de conviction, d’entrain. C’était palpable.

Au moins, ça aura montré que les lignes ne sont pas celles que l’on croit. Hier, dans la salle, c’était DSK ! Evidemment, seule la presse n'a pas vu ce qui creuvait les yeux ! Même un adjoint de Delanoë, soutien de SR, devant moi applaudissait DSK allégrement.

Aujourd’hui, on y croit, on a envie de le suivre au bout du monde car on a la conviction que lui seul peut battre Sarkozy et changer la vie et la Gauche…

Evidemment, ce matin, SR était « outrée » de s’être vue siffler. Aujourd’hui, elle se pose en victime, évidemment, alors que très franchement, c’est elle qui a été mauvaise. Mais tu verras que dans la presse, elle en accusera les autres et que tout ce que les journalistes retiendront c’est le fait qu’elle se soit faite sifflée, et qu’elle sera tombée dans un piège que ses méchants détracteurs lui auront sciemment tendu. Alors qu’en vérité, elle n’était pas la hauteur, très sincèrement. C’était une évidence sur place.

Hier soir, je me suis dit que si c’était elle qui représentait le PS, j’aurais honte…
Par contre, DSK est vraiment à la hauteur de ce que l'on peut attendre d'un Président de Gauche

loulette

Hier, il y vait bien deux présidents de la république et une présidente de Région...dans la salle. Objectivement, c'est DSK mais l'autre a le soutien des media et de l'appareil...et incarne de manière irrationnelle le -faux- espoir chez des militants sans culture politique et sans recul qu'elle peut renouveler la Gauche et peut-être battre l'autre fan des media, son alter ego de droite, NS...

GIldas

cher Pierre, ce sera avec plaisir que je lirai ton compte-rendu de ce débat. Certes la question européenne reste encore un point difficile de discussions entre nous, mais au moins face à la démagogie ambiante, deux candidats semblent décidé à aller jusqu'au bout du débat....

J'en profite pour référencer ton blog sur le mien,
bonne campagne

chourka

Effectivement, hier soir, il n'y avait pas photo entre les trois. Entre Fabius qui a été chahuté, Royal qui a carrément été conspuée et DSK qui a été applaudi, on se dit que dans l'affaire, il y en a deux qui divisent et un qui rassemble. Au Zénith, cela était palpable.
Mais, encore une fois, les médias n'en ont eu cure et relaient le discours victimaire de Royal. Non, il n'y avait pas de traquenard. Seulement des militants et c'est assez illustratif en soi.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom est obligatoire. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)

Blog powered by Typepad

Devenir Fan